Actualités

La présidente des femmes du port autonome de Conakry : « on va se battre…la vie ou la mort »

Après avoir été empêché d’exercer leur droit de marche par les forces de l’ordre, ce vendredi 17 août 2018, la présidente des femmes du port de Conakry, au micro de mosaiqueguinee.com, a émis un appel à l’endroit du président de l’Assemblée Nationale, pour que ce dernier interpelle le Chef d’État guinéen sur la crise actuelle au port autonome de Conakry.

« Président de l’Assemblée, dites à M. le président de la république de laisser le port, il ne lui appartient pas, le port c’est un patrimoine national, c’est pour tout le monde, même le Mali Bamako, le port c’est pour lui. Le port de Conakry n’est pas pour Alpha Condé, c’est pour quelqu’un d’autre, c’est pour la nation. On va se battre pour ça, la vie ou la mort », a lâché Hadja M’Mahawa Sylla, visiblement très remontée.

A noter que les travailleurs marcheurs, ont par la suite repéré dans leurs rangs deux hommes infiltrés qu’ils ont finalement relâchés.

Al Hassan Djigué

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top