Actualités

Pêches : le ministre sur la cacophonie entourant l’organisation des Journées mondiales de pêche artisanale

Du 17 au 21 novembre, la Guinée doit abriter l’édition 2018 des journées mondiales de la pêche artisanale. Mais deux fédérations locales de pêcheurs se disputant l’organisation de cette rencontre, Conakry risque, nous dit-on, de perdre l’opportunité au profit d’une autre ville africaine.

«Si ce n’est pas avec notre fédération, ces journées ne seront pas organisées en Guinée,  je vous le promets», a déclaré récemment  Sekouba Conté, parlant au nom de la FENAPAG

Interrogé, le ministre des Pêches, de l’Aquaculture et de l’Economie Martime, accusé par la plus ancienne fédération d’être de mèche avec la dernière à être créée, a évoqué le sujet.

«C’est la Guinée qui organise, pas telle ou telle autre fédération. Quand l’honneur est fait à un pays, c’est à lui de prendre des dispositions pour organiser. Les gens qui veulent organiser cette journée viendront vers l’Etat. Et ce qui est certain, c’est que les professionnels de la pêche vont prendre des dispositions pour que ces journées aient lieu en Guinée», a affirmé le ministre des Pêches, Fréderic Loua.

S’agissant de la création de deux fédérations au sein de la pêche artisanale, le ministre Frédéric dit ne pas être au courant de cela et reste vague dans les commentaires.

Aissata Barry

 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top