A LA UNE

La préfecture de Mandiana risque d’être coupée du reste de la Guinée

C’est un autre brûlot pour les nouvelles autorités en charge du ministère des travaux publics. L’équipe du jeune ministre Moustapha Naité, déjà bigrement mise sous pression avec la smalla de ponts qui se sont effondrés en un si peu intervalle de temps, doit faire face, en toute urgence au cas de la route nationale Kankan-Mandiana, en piteux état.

Selon des témoignages recueillis auprès des usagers de cette route, à l’allure des choses, si rien n’est fait et s’il peut les jours à venir, la préfecture de Mandiana pourrait être tout simplement coupée du reste de la Guinée.

Selon un journaliste en séjour à Mandiana, qui a été contacté par notre rédaction ce dimanche, deux points critiques, pourraient être la cause de cette situation lamentable surtout en cette période de fête de Tabaski avec tous les ressortissants de cette préfecture, désireux de s’y rendre, pour fêter avec les leurs.

Il s’agit du PK 42 de Mandiana, précisément à Nèdèkoroh et du PK 12 de Mandiana, qu’on appelle Talafoua, entre Kodiaran et la ville de Mandiana.

L’alerte est donc donnée! Aux responsables des TP, d’agir avant qu’il ne soit trop tard.

Demba

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top