A LA UNE

Sarr, patron de la police routière : «je conseille aux parents de ne pas remettre les véhicules aux enfants»

A quelques heures de la fête de Tabaski, Babacar Sarr, Directeur Central de la police routière, tire la sonnette d’alarme. Non sans prévenir les hommes en état d’ébriété. Dans un entretien accordé à la rédaction de Mosaiqueguinee.com, il a été aussi question de parler du dispositif sécuritaire mis en place. 

 A partir du matin, mentionne l’officier, nous allons sécuriser tous les lieux de culte par nos policiers, d’autres policiers seront là pour faire traverser les enfants à plusieurs endroits. 

« Nous avons pu déguerpir des marchands à Entag et à Matoto. La nouveauté cette fois-ci ce sont les bus qui sont mis en circulation qui vont faciliter le transport en commun. Après la fête, nous allons nous repositionner pour la circulation des véhicules, de l’intérieur du pays à Conakry, malgré la dégradation des routes et faire éviter la souffrance des gens», rassure-t-il.

Le numéro un de la routière conseille et met en garde. «Je conseille aux parents de ne pas remettre les véhicules aux enfants pour ne pas que ces derniers causent des dégâts et se fassent du mal. J’invite les gens qui aiment boire au moment de la fête de s’abstenir. Car si nous les attrapons, on va les mettre en garde-à-vue. Les parents doivent aussi comprendre que la sécurité d’une personne dépend de la famille. Et après, le gouvernement vient en appui. Il faut donc de la responsabilité parentale», a lancé Babacar Sarr. 

Saidou Barry

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top