Actualités

Tout savoir sur la fête de Tabaski : entretien avec l’islamologue Cheick Mohamed Hafisiou

Cheick Mohamed Hafisiou Diallo est un grand islamologue. Nous l’avons rencontré dans l’enceinte du centre islamique  Ahloul-Bayt situé à Baïlobaya où il a accepté de nous parler de l’Aïd El-kebir, la fête de Tabaski.

Interview. 

Mosaiqueguinee.com : que représente la fête de Tabaski en islam ?

La fête de Tabaski est une occasion solennelle pour les musulmans parce que Allah leur a permis de faire des adorations ce jour. Les deux Rakats de la fête sont surérogatoires, elles ne sont pas obligatoires. On fait les deux rakats et on suit le sermon dont la première partie doit concerner le monde d’ici-bas et la deuxième partie est consacrée à l’au-delà.

Cette fête de Tabaski représente des contentements, c’est pourquoi on dit dans un hadith que chaque jour où Allah n’a pas été désobéi, est un festin. Cette fête est pour tous les musulmans du monde, il est judicieux de jeûner aujourd’hui, le jour d‘Arafat, faire des sacrifices, donner des habits neufs aux fidèles, aider les malades en payant leurs ordonnances, hospitaliser ceux qui n’ont pas les moyens.

Il y a aussi le sacrifice le jour de la fête.  C’est le prophète Abraham qui a imploré Allah pour avoir sa grâce, Allah lui a fait voir dans un rêve qu’il faut égorger son fils lui-même, et c’était pour évaluer sa foi et celle de son fils Ismaël. En appliquant cela, Allah a fait remplacer Ismaël par un mouton. C’est pourquoi tous ceux qui ont les moyens doivent imiter cet acte d’Abraham qui symbolise la soumission d’Ismaël. C’est un acte divin, c’est une miséricorde divine. C’était Ibrahim, mais c’est donné à tout le monde musulman aujourd’hui.  

Qu’est-ce qu’il faut mettre en avant pendant cette fête ?  

Il faut mettre à profit cette fête de Tabaski pour faire des bénédictions pour la paix internationale et la miséricorde pour l’être humain. Surtout pour l’unification des musulmans et pour l’épanouissement de l’Islam. C’est-à-dire l’islam de la paix, de l’union et de la fraternité.

L’Islam c’est l’amour du prochain et l’acceptation. Sans racisme, sans division. Donc il faut appeler tous les musulmans à vivre l’islam du coran. Il faut abattre des moutons, des bœufs, pour immoler et généraliser la fête. Donnons de l’argent aux nécessiteux. Quiconque désobéit à Allah le jour de la fête de Tabaski, n’aura pas ses bienfaits. 

Interview réalisée par Saidou Barry

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top