Actualités

Fête de Tabaski à Mamou : les autorités plaident pour le maintien de la paix

C’est sous le signe de la préservation de la paix que la fête de Tabaski, ou fête des moutons, a été célébrée ce mardi, 21 août 2018, dans la préfecture de Mamou.

Au total, huit (8) lieux de prière étaient choisis par les autorités religieuses de la préfecture de Mamou.

C’est à la place des martyrs que le gouverneur de région, accompagné du préfet de Mamou et de certains cadres régionaux et préfectoraux, a accompli son obligation religieuse.

Après la prière, Amadou Oury Lemy Diallo a invité ses concitoyens à la préservation de la paix.

« Nous avons la chance que notre pays soit parmi les pays les plus calmes. Quand on regarde ce qui se passe dans le monde, les séismes, les volcans, les inondations… on se rend compte qu’ici en Guinée, nous vivons dans la paix, dans la tranquillité. Chacun doit faire en sorte qu’on préserve cette paix », indique le numéro un de la région de Mamou.

S’exprimant dans le même ordre d’idées, le préfet de Mamou ajoute : « C’est le lieu de féliciter les forces de défense et de sécurité pour les efforts qu’ils ne cessent de déployer dans le cadre de la protection des personnes et de leurs biens », a dit Mory Diallo.

Le lendemain de chaque fête à Mamou est souvent une occasion pour des jeunes garçons et jeunes filles, d’aller en grand nombre et à bord des motos pour se divertir sur le large du fleuve Bafing, situé à 15 km de Mamou-centre, ou au village historique de Timbo. Mais plus souvent, des cas d’accidents parfois mortels, sont enregistrés. A cet effet, des messages de sensibilisation ont été largement diffusés par les autorités.

Des séries d’activités (course à vélos et à pieds) sont d’ailleurs initiées en faveur des jeunes.

 Mamou, Alpha Mamoudou Barry pour Mosaiqueguinee.com

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top