A LA UNE

Dubréka :  la mairie cadenassée par des militants du RPG 

Lundi dernier, les jeunes étaient dans les rues de la commune urbaine de Dubréka. Ils protestaient contre la désignation du chef de quartier de Toumaniah choisi pour être à la tête du conseil communal dont la mise en place est imminente. Il a fallu l’intervention du bureau des sages pour calmer  ces jeunes en colère, en attendant  une grande assise prévue ce mercredi.

C’est une marche de protestation qui a commencé au rond-point de Km5 jusqu’au centre-ville de Dubréka où se trouve les autorités. Ces jeunes désapprouvent  le choix porté sur la personne d’Elhadj Mamy Sény Bangoura, chef de quartier de Toumaniah qui figure sur la liste du RPG Arc-en-ciel, parti vainqueur lors des élections communales dernières à Dubréka.

Depuis trois jours, les jeunes ont barricadé le portail de la mairie pour afficher leur opposition par rapport au choix qui est fait. Le Sotikèmo de Dubréka Elhadj Momo Damba, qui avait reçu lundi dernier la coordination préfectorale puis les jeunes manifestants, a réussi à faire rentrer les jeunes. Il a projeté une grande rencontre ce mercredi, lendemain de la fête de Tabaski.

Le Sotikêmo de Dubréka lorsqu’il a été saisi du problème  avait sollicité une rencontre avec le bureau de la coordination préfectorale du RPG avant tout choix. Ce qui n’a pas été le cas. Tout s’est passé sans en informer les sages qui jouent maintenant aux sapeurs-pompiers.

 A préciser que les jeunes de la commune urbaine de Dubréka exigent qu’il y ait à la tête de la mairie, un jeune capable pour éviter les erreurs du passé.

Ansoumane Coumbassa

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top