A LA UNE

Police Judiciaire : la raison de la convocation du fédéral de l’UFDG

La tête de liste de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée dans la commune de Matam lors des dernières communales doit répondre jeudi, 23 août 2018, à la Direction de la Police Judicaire (DPJ).

Le motif de la convocation de Sorya Bangoura par la DPJ est désormais connu.  Nous apprenons que  l’opposant est convoqué pour des propos jugés irrévérencieux à l’endroit du Président de la République. C’était samedi dernier à l’assemblée générale de l’UFDG.

«Ce sont des propos irrévérencieux envers le chef de l’Etat. Dire qu’un président est rebelle et mercenaire,… cela ne se fait pas», a dit le Directeur national de la Police judiciaire approché par un de nos journalistes.

Samedi dernier, au siège de l’UFDG, Sorya Bangoura qui avait pris la parole pour s’adresser aux  militants, n’a pas porté de gants parlant du chef de l’Etat.

 Il est rentré par la petite porte. Tous les gens qu’il a approchés et qui étaient compétents, sont devenus médiocres, des hypocrites et des menteurs. Alpha est de mère malienne et de père burkinabé. Il est un étranger», avait dit Sorya Bangoura avant d’accuser l’actuel président de la République, d’être complice de l’agression portugaise de 1970 et aussi de la rébellion dont la Guinée a été victime en  2000.

Mamadou Sagnane 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top