Actualités

La routière se réjouit après la fête : «Il n’y a eu que trois cas d’accidents»

Babacar Sarr, Directeur central de la police routière a tiré un bilan de la célébration de la fête de Tabaski. Au micro de notre rédaction, il se réjouit du déroulement des festivités, mais aussi de la réduction du taux d’accidents dans la circulation.       

«Il y a réduction du taux d’accidents et les gens ont bien fêté. Il n’y a eu que trois ( 3) cas d’accidents, notamment à Dixinn 2 et à Sonfonia. Il n’y a pas eu de victimes humaines, mais quelques dégâts matériels ont été enregistrés», nous confie cet après-midi le Directeur Central de la police routière.      

 Comparativement à l’année dernière où, poursuit-il,  il y a eu six ( 6) accidents à Conakry, et cinq ( 5) autres à l’intérieur du pays , cette année la prévention a mieux marché. « Sur le plan sécuritaire, les lieux de culte étaient bien sécurisés, tout comme les enfants et les carrefours. C’est seulement hier (mercredi ndlr) où il y a eu des embouteillages à Kipé , à cause du marché Prima Center», a-t-il déclaré.  

Et Babacar Sar de saluer la responsabilité parentale.  « La responsabilité parentale est à saluer, ça été un facteur important, le message a été bien reçu par les usagers de la route. Nous les invitons à continuer sur cet élan et à accepter les autres usagers de la route. On a toujours dit que la responsabilité vient toujours de la maison. Nous rassurons également les citoyens qui sont sortis de Conakry, qu’ils vont rentrer dans de bonnes conditions», a-t-il promis.

A rappeler que pendant les fêtes religieuses, nombre d’usagers de la route sont victimes d’accidents de la circulation à travers le pays.

Saidou Barry

 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top