A LA UNE

Mairie de Dubréka : le RPG Arc-en-ciel toujours divisé

Protestant contre le choix de Mamy Sény Bangoura dit Barozo, chef de quartier de Toumaniah, pour diriger la mairie, des jeunes ont envahi les rues de Dubréka ce mercredi 22 août 2018. 

 Ces jeunes sont sortis pendant que le coordinateur préfectoral du RPG Arc-en-ciel et  les 19 futurs conseillers communaux du parti étaient devant les sages pour une réunion de sortie de crise.

  Séance tenante, le coordinateur préfectoral, Kalil Julien Gnandy, interrompt le Grand imam de Dubréka Elh Aboubacar Ousmane Conté qui avait la parole. Monsieur dira alors à l’assistance qu’il n’est pas en sécurité, que des jeunes manifestants arrivent vers le centre-ville où se tenait la réunion au domicile du Soty de Dubréka, Elhdj Momo Damba.

Tout fut arrêté contre la volonté des sages et de la majorité de l’assistance qui voulaient que tout finisse ce mercredi. Le coordinateur du RPG Arc-en-ciel, malgré les paroles des sages et d’autres, qui lui ont demandé de ne rien craindre, a quitté les lieux avec le nommé Mamy Sény contre la nomination de qui la jeunesse proteste.

Cette réunion convoquée ce mercredi 22 août à 10h par la coordination des sages avec le Soty de Dubréka n’a pu être donc achevée et a donné lieu à des propos hostiles au coordinateur du RPG Arc-en-ciel qu’on accuse  d’être responsable de toutes les violences liées à cette crise.

Pendant ce temps, les manifestants étaient dans les rues, demandant le départ  de Kalil Julien Gnandy à la tête du RPG Arc-en-ciel. Cette sollicitation était lisible sur des pancartes que tenaient les manifestants.

A préciser qu’aucun  dégât ou cas de blessé n’a été enregistré.

Ansoumane Koumbassa

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

To Top