Actualités

Kankan : le Premier ministre pose la première pierre d’un centre socioculturel

C’est ce jeudi, 23 août aux environs de 17 heures que le Premier ministre a foulé le sol de Kankan Nabaya, après la ville de Siguiri où il était également attendu. L’agenda de Kassory Fofana a été particulièrement  serré ce vendredi, 24 août 2018. Visite de courtoisie auprès des notables suivie de la pose de la première pierre d’un centre socioculturel d’environ sept mille places à vocations sportive et culturelle.

L’édifice sera bâti au quartier Ex-Aviation. C’et à cet endroit que le ministère en charge de la Culture veut délocaliser la traditionnelle Mamaya commémorée chaque année, lors de la  fête de Tabaski. D’après le Premier ministre, la construction de cette nouvelle infrastructure doit contribuer à donner une dimension nationale et sous-régionale à la Mamaya.

«Cette pose de première pierre consacre l’intention du gouvernement d’institutionnaliser la Mamaya, d’en faire un élément vibrant de la culture non pas pour la Guinée, mais pour le Sénégal, la Côte D’Ivoire, le Burkina Fasso parce que la Mamaya va au-delà des frontières guinéennes », a entamé Ibraima Kassory Fofana, juste après avoir posé la toute première brique sur ledit site.  «Nous faisons ce centre qui va pouvoir brasser culturellement les populations Mandingues, vendre la culture de la Guinée et  permettre à Kankan et aux populations environnantes d’avoir un lieu où les jeunes pourront faire du sport, apprendre l’art etc.… », a-t-il conclu.

Délocaliser la Mamaya du rond-point Cherifoula jugé exigu et trop proche de la plus grande mosquée pour le quartier Ex-Aviation, un site détesté par les « conservatistes », qui y voient une dénaturation de ce patrimoine historique, voila le sujet qui divise l’opinion publique.

Mohamed Kaba alias ‘’Ringo’’, le président  de la coordination des Sèdè auprès de la notabilité de Kankan n’y voit aucune anomalie. En fin connaisseur de l’histoire du terroir, il tranche : « Nous, membres de la coordination des Sèdè, de la notabilité, des différents Kabila, plus les conseils des sages, sommes très heureux  que ce travail soit une réalité à Kankan. Vous n’êtes pas sans savoir combien de fois la place actuelle est obsolète par rapport à l’événement qui regroupe tous les ressortissants et amis de Kankan à l’occasion de la fête de Tabaski », a-t-il indiqué.

Puis, il a précisé que c’est pour la énième fois que la Mamaya  est délocalisée d’un quartier à l’autre.

Kankan Mamadi CISSE, correspondant régional de Mosaiqueuinee.com

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top