Actualités

Jean Marc Télliano : « jusqu’à preuve du contraire, Cellou, c’est mon allié »

Alors que la Guinée s’apprête enfin à faire installer ses exécutifs communaux, un peu plus de six mois après la tenue d’élections municipales contestées par endroits, le président de l’UFDG, fait les yeux doux à ses alliés de l’opposition.

Des alliés dont on dit ces derniers temps, du moins pour certains, qu’ils ne seraient pas en odeur de sainteté avec lui et qui par conséquent, pourraient basculer dans le camp présidentiel, à l’aune des alliances à nouer pour le contrôle des municipalités.

C’est peut-être dans ce cadre qu’il faut situer la rencontre d’hier vendredi, 24 août 2018, au QG de l’UFDG, entre El Hadj Cellou Dalein, Jean Marc Télliano du RDIG, et Diabaty Doré du RPR.

Contacté par notre rédaction au sortir de cette rencontre, l’ancien allié du parti au pouvoir, a confirmé qu’il s’agissait de pourparlers avec le président de l’UFDG, justement dans le cadre de ces alliances en vue.

« Nous sommes en train de mener des pourparlers. Mais je l’ai dit et je le réitère, ce n’est pas exclu, il n’y a pas d’animosité. Le RPG arc-en-ciel, a été mon ancien allié, nous ne sommes pas des ennemis. Ce n’est pas un parti Gabonais ni Congolais, donc ce n’est pas exclu que je signe des accords avec eux. C’est des accords électoraux. Moi, jusqu’à preuve du contraire, Cellou, c’est mon allié et je n’ai de leçons à recevoir de personne. Je respecte ma base, la direction qu’elle me donnera, c’est elle que je vais suivre, nous sommes en politique. ».

Question : Est-ce l’UFDG, a un avantage certain de signer une alliance avec votre formation politique ?

« Cellou n’a ni avantage ni désavantage. On ne dit jamais JAMAIS en politique, parce que nous ne sommes pas en politique pour s’allier derrière quelqu’un, nous sommes en politique pour sauvegarder l’intérêt national et l’intérêt du parti. Avec tout le respect que je dois au président Cellou, vraiment pour le moment, je ne peux prendre aucune décision. La décision de la base, c’est ce que je suivrai parce qu’un homme politique, c’est sa base », a indiqué, confusément Jean Marc Télliano.

Al Hassan DJIGUE

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top