Actualités

Baisse des prévisions de recettes de l’Etat : l’Alliance Républicaine saisit le président du parlement

Le volet recettes de la Loi de finances rectificative 2018 a été adopté vendredi à l’Assemblée nationale avec une baisse de plus de 10 %. Les députés de l’Alliance républicaine ont opté, à cette occasion, pour une abstention. Les explications données par le rapporteur de la commission saisie au fond ne semblent pas convaincre les Républicains. Une équipe de la rédaction de Mosaiqueguinee.com est allé à la rencontre de  Deen Touré, président de ce groupe parlementaire pour en savoir davantage. 

Le parlementaire dit avoir saisi le président de l’Assemblée nationale pour tenter d’avoir des éclaircissements sur certaines zones d’ombre. Ces zones d’ombre sont entre autres :

  • Les mécanismes de collection des recettes ;
  • les systèmes d’établissement des assiettes ;
  • la participation au budget des régies financières, pour lesquelles des points d’opacité persistent encore (ARPT, OGP, OGC, port autonome, port conteneur, marine marchande;
  • la fonctionnalité optimale de l’unicité de caisse;
  • l’application correcte de la LOFT;
  • l’obsolescence de la nomenclature budgétaire bien que cela soit en cours;
  • le poids de la création monétaire dans notre économie et la participation de la banque centrale dans les recettes budgétaires;
  • les impôts des sociétés minières qui méritent d’être élucidés, parce que, traitées de façon globale dans le budget.
Par ailleurs, l’Alliance républicaine demande des explications détaillées sur : les recettes minières (dont la baisse est clairement constatée dans le collectif budgétaire), le budget et le fonctionnement de l’ARPT et les contributions des autres régies financières.
Mohamednana et Hadjiratou

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top