Actualités

Crise au Port Autonome de Conakry : limogé, le jeune DRH passe le témoin

Le jeune Aboubacar Sidiki Dramé (à gauche sur l’image) est l’une des figures de la crise qui couve au Port Autonome de Conakry. Limogé, le désormais ex DRH du port a passé le témoin ce lundi à son successeur, Fabilan Dansoko.  La cérémonie s’est tenue dans la salle de réunion du Ministère des Transports, sous la présidence de  l’inspecteur général adjoint dudit ministère, Amadou Sacko.

Le directeur sortant, Aboubacar Sidiki Dramé, a saisi l’occasion pour venter son bilan à la tête de cette direction pendant les deux dernières années.

«J’ai pu mettre en œuvre des projets qui me tenaient à cœur, au nombre desquels je cite : une prise en charge conséquente des frais pharmaceutiques et soins de santé passant de 50 à 80%…, une augmentation salariale pour l’ensemble du personnel de 30% avec pour objectif 50% avant la fin de l’année, une augmentation considérable de toutes les primes et des denrées alimentaires, la mise en place d’un plan de formation, la priorité accordée à la formation axée sur le métier… Parallèlement à ces actions qui relèvent des attributions liées à la fonction de DRH, j’ai aussi procédé au lancement du processus de certification ISO 9001 version 2015 de l’activité Accueil NAVIR dont je suis le chef du projet, le renforcement des liens avec la Conférence des Nations Unies pour le Commerce et le Développement (CNUCD)… », se réjouit-il.

Le DRH entrant, Fabilan Dansoko, s’est voulu rassurant aux yeux des autorités qui l’ont nommé à ce poste.

«Soyez rassurés que je m’emploierai loyalement aux côtés de la Direction pour le bien-être de la société. A l’ensemble des travailleurs du Port Autonome de Conakry, j’adresse mes salutations fraternelles et les rassure de ma disponibilité totale. Je suis convaincu qu’on peut améliorer ensemble le défi d’améliorer l’image de notre maison commune, je vais nommer le Port Autonome de Conakry», dit-il.

A noter que le DRH sortant fait partie de ceux qui s’opposent à la signature d’une convention de cession du quai conventionnel du Port à la Société turque Albayrak.

Al Hassan Djigué

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top