Actualités

La presse gabonaise annonce la mort de Guido Santullo, l’ami de feu Lansana Conté

Venu en Guinée dans les années 90, l’homme d’affaires Fronco-Italien a acquis la confiance de Lansana Conté, président d’alors, qui l’aidera à décrocher plusieurs marchés. L’un des plus grands, c’est la cité chemin de fer que l’actuel régime, à son arrivée au pouvoir, lui retirera pour la reverser dans le patrimoine bâti public.

L’homme n’avait plus aucun choix que de plier bagages. Ces derniers temps, son nom revenait en boucle dans la presse Gabonnaise où il avait encore quelques soucis avec l’Etat. C’est la même presse gabonaise qui a annoncé sa mort ce mardi.

Lisez.

DIG Engagé depuis plusieurs années dans un bras de fer judiciaire avec l’Etat à qui il réclamait des centaines de milliards de francs au titre du réglement de ses chantiers, l’homme d’affaires Franco-italien Guido Santullo est décédé dans l’après-midi du lundi 27 août 2018, aux environs de 17 heures à Gaeta, une ville de la province de Latina en Italie.

Il y vivait depuis un bon moment, occupant un appartement au Mirasole International, un établissement hôtelier grand luxe où, dans l’après-midi de sa mort, une dame de chambre l’a signalé dans un état de santé chancelant.

Conduit dans un établissement sanitaire, l’homme d’affaires italien, en bisbille avec l’Etat gabonais, n’a pu être réanimé.

Les causes réelles de son décès restent, pour le moment, inconnues. Joint au téléphone, l’Hôtel Mirasole International a refusé d’en dire quoi que ce soit.

Toutefois, Magalie Santullo, a indiqué à une source gabonaise proche de l’homme d’affaires que la santé de son père a commencé à vaciller, avec des problèmes cardiaques, après l’épisode suisse faisant suite à la sollicitation, par l’Etat gabonais, de l’ouverture d’une information judiciaire.

(Source : Gabonreview)

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top