Actualités

Les PDGistes répondent à l’association des victimes : «nous n’avons tué personne en août 77»

Dans une déclaration récente, l’Association des Victimes du Camp Boïro (AVCB) a accusé le PDG RDA de massacrer des guinéens en août 1977. L’organisation dit détenir la liste d’au moins 627 noms de victimes. Une accusation vite démentie par les partisans du père de l’indépendance guinéenne.

«Nous n’avons tué personne. Ni à Conakry ni à l’intérieur du pays en août 77. Mais je me rappelle que le 27 août, les femmes se sont soulevées au marché et ont marché jusqu’à la présidence où elles ont été  reçues par le président.
Elles ont ensuite demandé au président de faire sortir la police économique dans les  marchés et le président a exécuté l’ordre, les femmes ont continué leurs chemins. Evidemment, des gens ont profité pour comploter contre le parti en saccageant les polices et commissariats et  ils ont été arrêtés, puis relâchés. Mais ceux qui disent que nous avons tué mille (1000) personnes, c’est faux, c’est un mensonge et ils ont largement menti», a affirmé El hadj Sanassy Keita, membre du bureau du PDG depuis les années ‘’60’’.

C’était lors d’une interview qu’il a accordée à la rédaction de Mosaiqueguinee le 27 août 2018. Poursuivant, il déclare que ce n’est pas une première que le PDG se voit confronté à de telles accusations.

«Ils n’ont  qu’à nous  juger, ils disent qu’ils ont une liste et dans les jours à venir ils vont citer, ils n’ont qu’à citer, puisque nous ne sommes pas nombreux et on se connait dans ce pays. C’est la cinquième colonne qui continue à mentir sur le parti depuis qu’elle est là. C‘est pour nuire au parti PDG que cette cinquième colonne est en train de lutter depuis 1977», a réagi cet ancien fonctionnaire du régime de Sékou Touré.

L’histoire, dit-il, est une science comme les Mathématiques, la vérité s’imposera de la même manière. «Je vous le dis, le PDG va diriger encore ce pays pour une deuxième fois, ça je vous le promets», conclut notre interlocuteur.

Aissata Barry

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top