A LA UNE

Police Judiciaire : après 2 jours d’audition, le fédéral de l’UFDG s’en sort plutôt heureux

Le fédéral de l’UFDG de Matam à qui la  Direction Nationale de la Police Judiciaire (DPJ) reproche des propos jugés offensant à l’endroit du président de la République, a été remis à la disposition de son avocat ce mardi 28 août 2018 au terme de deux jours d’audition. 

Au sortir de la Direction Nationale de la Police Judiciaire, son avocat, Me AlsenyAissata Diallo a tout d’abord salué le professionnalisme de la DPJ avant de réjouir de la mise à sa disposition de son client. 《Les choses se sont très bien passées à la DPJ. Le professionnalisme et le souci du maintien de la paix ont prévalu. Aujourd’hui on l’a mis à ma disposition de façon définitive. En cas d’une autre réquisition, de se présenter avec lui. Mais retenez que ça c’est déjà fini》,a dit son conseil.

A la question de savoir si des conseils leur ont été prodigués à la DPJ, Me Alseny Aissata répond : « C’est à nous ses avocats de lui prodiguer des conseils. Désormais il ne craint absolument rien. Son audition est terminé, le procès verbal est signé et on l’a mis à ma disposition. Pour cette affaire-là, il y a eu plus de peur que de mal 》, affirme-t-il.

Pour rappel, le controversé fédéral de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée de Matam était accusé d’avoir tenu des propos jugés irrévérencieux à l’endroit du Président Alpha Condé. C’était le weckend  surpassé à l’assemblée générale de l’UFDG.

Mamadou Sagnane

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top