Publi-Reportage

Environnement: le consortium Winning-SMB lance une campagne de reboisement de 20 mille plants le long de sa route minière

Dans le cadre du respect du contenu local, le Consortium SMB/Winning a lancé mardi, 28 août 2018 une autre vaste campagne de reboisement de 20 mille plants d’acacia mansium le long des deux côtés de la route minière 230 de Dapilon à Natampou, sous-préfecture de Kolaboui dans la préfecture de Boké. A-t-on constaté sur place.

La cérémonie de lancement qui a eu lieu ce 28 Août, dans le district de Tabondéya (Kolaboui), a mobilisé les autorités locales, la Direction générale de la SMB, les membres de l’Association des jeunes pour l’Education et la protection de l’Environnement de Kakandé (AJEPEK) et l’Union des groupements maraîchers de Tabondéya (UGMT), des structures chargées de mettre en œuvre le projet ainsi que les communautés riveraines de l’axe cité ci-haut.

Par le biais de cette autre action, le Consortium ambitionne la reconstitution des sites dénudés, créer des emplois supplémentaires pour les jeunes et femmes des localités concernées dans le but de consolider leurs relations avec les populations riveraines.

Plaidant pour la réhabilitation de leur école primaire, le porte-parole du district Tabondéya, El Hadj Abdoulaye Somparé, a rassuré que les bénéficiaires du projet s’investiront fortement aux côtés de la SMB qui, chaque 3 mois, leur offre des vivres et même en période de soudure.

Les travaux de reboisement sont confiés à  deux ONG locales  (AJEPEK et UGMT) . M.Salif Somparé porte parole de ces ONG , a fait savoir que les plants dits Acacia Mansium ont été sélectionnés à cause de leur croissance rapide et leur résistance face aux intempéries de la nature.

Il a, en ses termes, sollicité l’implication de l’ensemble des communautés pour la réussite de la présente campagne dont l’idéal est de protéger l’Environnement.

De son côté, le directeur des relations communautaires de la SMB, Wu Qiong, a indiqué que  «La SMB, au-delà de l’exploitation minière, veut contribuer au rayonnement et au développement socio-économique de la préfecture de Boké.»

Ceci, dit-il, «En donnant un meilleur exemple aux autres entreprises minières évoluant en Guinée.»

De l’avis du directeur régional de l’environnement, Claude François Koulémou, «La campagne de reboisement des zones déjà exploitées, est une obligation pour la SMB qui respecte le Cahier de Charges auquel elle est soumise.»

L’exploitation minière finira mais, a ajouté M. Koulémou, «les impacts positifs demeureront pour soulager les populations riveraines.»

C’est pourquoi, il a sollicité l’implication des services techniques devant veiller à l’entretien régulier des jeunes plants pendant 3 ans.

En procédant au lancement de la campagne, le secrétaire général chargé des affaires administratives de la préfecture de Boké, El Hadj Lancinè Diakité a déclaré :

«Reboiser les carrières et les sites dénudés , c’est une manière de contribuer à la protection de l’Environnement, à la prévention des conflits entre communautés et promoteurs miniers, à la consolidation de la paix dans les zones minières. C’est pourquoi, nous saluons l’élan amorcé par le Consortium en faveur des communautés..»

A rappeler que le consortium a entamé la première campagne de reboisement des sites d’exploitation, le 1er Août dernier.

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top