Actualités

Bantama Sow : « si on ne s’occupe pas de la jeunesse, elle va s’occuper de nous »

Présent à la cérémonie de clôture de la Journée Internationale de la Jeunesse, ce jeudi 30 août 2018, à Conakry, l’actuel ministre de la Culture et du patrimoine historique, s’est montré lui aussi préoccupé pour la jeunesse guinéenne.

Sanoussy Bantama Sow qui a pris la parole à cet effet à la bleue zone de Kaloum devant le ministre guinéen en charge de la Jeunesse, a tenté de partager les préoccupations exprimées par ce dernier.

« Si on avait investi dans la jeunesse guinéenne pour faire d’elle une jeunesse responsable et autonome, ce qui s’est passé à Boké (lors des tensions contre le manque d’électricité NDLR), n’allait pas se passer. C’est pourquoi il faut créer un cadre sécurisé pour la jeunesse », a soutenu celui que certains considèrent comme le filleul du président Condé.

« Donc aujourd’hui, je m’associe au ministre Mouctar Diallo pour lancer un appel au gouvernement, d’investir dans la jeunesse guinéenne et de créer un environnement meilleur pour elle. Parce que, si nous ne voulons pas que les jeunes descendent dans la rue, si nous ne voulons pas qu’ils brûlent des pneus partout, nous devons nous occuper de cette jeunesse. Si on ne s’occupe pas de la jeunesse, elle va s’occuper de nous. Une fois de plus, c’est vrai, l’eau et l’électricité, sont des priorités, mais la jeunesse est une priorité parmi les priorités », a lancé l’ancien ministre de la Jeunesse.

A rappeler que lors d’un de ses déplacements sur la scène africaine, le président de la République, Pr Alpha Condé, avait lui aussi soutenu que si rien est fait pour la jeunesse africaine, les dirigeants du continent prendraient le risque de s’assoir sur une bombe en retardement.

Mamadou Sagnane

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top