A LA UNE

Le ministre de la Communication tranche : «on a préféré attendre le retour des gens pour faire l’assainissement»

Samedi dernier, le gouvernement n’a pas poursuivi l’assainissement de la ville de Conakry. C’est ce week-end qu’il compte reprendre cette campagne appelée joliment participation citoyenne à l’assainissement. C’est donc, pour certains, une session de rattrapage pour simplement échapper aux critiques de l’opinion publique. Mais le ministre de la Communication soutient le contraire. 

« C’est très simple. La semaine dernière était la semaine de la fête. La plupart de nos concitoyens étaient à l’intérieur du pays notamment les autorités. On ne peut pas organiser une journée d’assainissement alors que beaucoup de personnes sont absentes surtout qu’on veut impliquer les autorités au premier plan. Il fallait attendre la semaine suivante. Il n’y a aucune autre explication derrière ça. La plupart des gens étaient partis fêter à l’intérieur du pays et on a préféré attendre le retour des gens pour faire l’assainissement », a déclaré le ministre en charge de la Communication dans un bref entretien accordé à la rédaction de Mosaiqueguinee.com.

Amara Somparé se demande même pourquoi trouve-t-on toujours des « explications alambiquées » à des choses pourtant simples.

Thierno Amadou M’Bonet Camara (Rescapé N04)

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top