Actualités

Saisie d’environ 5 kilos de hachisch (drogue) à l’aéroport de Conakry : nous en savons un peu plus

De nouveaux éléments sur la saisie de plus de 5 kilos de hachisch le 15 août dernier à l’aéroport de Conakry. D’après nos enquêtes, deux personnes seraient impliquées dans cette affaire depuis le Maroc, d’où provenait le Nigérian porteur de la marchandise. Il s’agit d’un certain Karim Fofana, de nationalité guinéenne et d’un certain Adams Chérif, de nationalité libérienne.

Selon nos informations, ces personnes s’activeraient à des mises en scène depuis le royaume chérifien, pour tenter de faire comprendre aux autorités guinéennes que le porteur du colis, Ajuonu Edwin NWAKAMA, puisque c’est de lui qu’il s’agit, ne serait pour rien dans cette affaire.

Car, d’après certaines sources, ces présumés trafiquants soutiendraient que le Nigérian ignorait le contenu du colis qu’ils lui avaient confié  pour le remettre à un de leurs complices. Le Nigérian qui a été mis à la disposition de l’Office Central Anti-Drogue (Ocad) depuis le 15 août dernier par la cellule de ciblage de la douane basée à l’aéroport, a été déféré devant le tribunal de Mafanco depuis le 23 août 2018.

Dans les conditions normales, il pourrait être soumis à un procès, probablement après le retour des vacances judiciaires.

Pour rappel, Ajuonu Edwin NWAKAMA avait été mis aux arrêts le mercredi 15 août quand la cellule de ciblage de la douane a détecté qu’il était en possession du hachich enfouillis dans des paquets de savon Omo.

A suivre !

Mosaiqueguinee.com 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top