Actualités

Loi de Finances rectificative : les dépenses aussi baissent d’environ mille 600 milliards

 

Après le volet recettes, le volet dépenses de la Loi de Finances Rectificative de l’année en cours a été adopté ce lundi 03 septembre 2018 par la majorité des députés présents. Ceux du groupe parlementaire Libéral démocrate ont voté contre, mais leur vote négatif n’a pas empêché l’adoption du texte.

La prévision de dépenses pour se chiffrent à  19 mille 190  milliards 550 millions 720 mille 887 francs guinéens contre 20 mille 861,9 milliards dans la Loi de Finances Initiale. Peut-on lire sur le rapport présenté par la commission. La baisse est donc dans l’ordre de  mille milliards 671 millions.

Les traitements et salaires passent de 4 mille milliards 717 millions  à 4 631,91 milliards soit une baisse de 85,8 milliards malgré l’augmentation de 20% des salaires des fonctionnaires de l’Etat. Afin de contenir l’impact de cette augmentation de salaire, il est envisagé le gel des recrutements de nouveaux fonctionnaires, le décalage de la mise en œuvre du statut particulier de certaines catégories d’agents de l’Etat, ainsi que les glissements automatiques des fonctionnaires de l’Administration publique.

Les dépenses de biens et services passent de 3 151,4Mds à 2 2830,72 Mds soit une baisse de 320,7 Mds qui s’explique par la mise en œuvre des mesures de rationalisation des dépenses non prioritaires en bien et services des administrations publiques notamment en matière de commandes de matériels informatiques, de véhicules, d’acquisitions de meubles et de matériels de bureaux.

La prévision budgétaire des investissements publics passe de 8.047,9 milliards à 7 022,76 milliards due essentiellement au gel de certains projets non encore en maturité et représente 36,59% des dépenses totales.

Parallèlement au volet dépenses, d’autres projets de lois ont été adoptés. Ce sont :

– le Projet de loi relatif à l’asile et à la protection des réfugiés en République de Guinée ;

– l’Accord entre le gouvernement de la République fédérale d’Allemagne et la République de Guinée relatif à la coopération en matière de migration légale et illégale ;

– Accord de financement de la 2ème opération de financement de gestion macro-économique et budgétaire entre la République de Guinée et la Banque Mondiale pour un montant de 42 millions de DTS soit 60 millions de dollars US.

Mamadou Sagnane & Hadjiratou Bah

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

To Top