Actualités

Vague de démission au parti Afia : Une tempête dans un verre d’eau (Opinion)

Ces derniers jours en Guinée, l’actualité a été marquée par ces bisbilles autour d’une vague de démission au sein du parti Afia du Dr Saliou Bella Diallo. Beaucoup d’encres et de salives ont coulés autour de ces départs, mais en réalité, ne serait qu’une tempête dans un verre d’eau.

Tout a commencé lorsque Alsény Diallo, président du comité national des jeunes du Afia accompagné d’un groupe de jeune, ont annoncé dans les médias leur départ ainsi que celui de 18 fédérations du parti.

A la spontanéité, la coordination de la moyenne Guinée, celle de la Guinée forestière et le comité national des jeunes visés par ces démissions, ont démenti cette information.

En effet, selon Michel Loua 1, secrétaire du comité national des jeunes, il ne s’agit que de trois démissions. Celle de Alseny Diallo, de Amadou Tidiane Diallo et de Moussa Bansouma Diallo. Pour Michel Loua 1, ces départs est un non évènement.

Car, Alseny Diallo n’aurait même pas pu fonctionner le comité national des jeunes, durant sa présidence.

Par ailleurs, il faut rappeler que dans leur déclaration, les démissionnaires soulignent que 18 fédérations ont quitté le parti. Une information démentie par le coordinateur du Afia en moyenne Guinée.

Dans une déclaration faite récemment, les fédérations ont réaffirmé leur appartenance au Afia. D’ailleurs, contrairement à la déclaration de Alseny Diallo faisant état de 27 fédérations, le Afia compte plutôt 33.

D’après nos investigations, aucune fédération n’a suivi Alseny Diallo. Il s’est plutôt entouré des jeunes cooptés ailleurs, dont les noms n’ont jamais figuré au Afia.

Et même si c’est le cas en réalité, Alseny Diallo le nœud du problème, compte se présenter avec un groupe de jeune dans les prochains jours au siège du RPG. Des jeunots dont la préséance au QG du parti au pouvoir serait en train d’être monnayé, nous a confié une source.

Il faut indique hier mardi 11 septembre 2018, toutes les fédérations de l’intérieure et de l’extérieure du pays, ont fait une déclaration à travers, Kogon Oularé, doyen des fédéraux en même temps secrétaire fédéral de Kissidougou, réaffirmant leur engagement au sein du Afia et à soutenir les actions du président de la République.

A rappeler que le Afia fait partie des 68 partis politiques de l’alliance des acteurs de la mouvance présidentielle (AMP), dirigé par son président, le Dr Saliou Bella Diallo, qui assume le porte-parolat de la mouvance présidentielle. Il faut souligner que cette alliance soutient de façon inconditionnelle les actions du président de la République. Elle se prépare déjà à rencontrer le RPG/AEC pour l’étude d’une stratégie commune pour les prochaines élections législatives.

Sadjo Diallo

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top