Actualités

Crise cour constitutionnelle/Saikou Yaya : « Ça présage d’une instabilité constitutionnelle dans notre pays »

Des voix au sein de l’Union des Forces Républicaines, se font entendre suite au dépôt d’une motion de retrait de confiance à l’égard de Kéléfa Sall, président de la cour constitutionnelle.

Intervenant au micro de notre rédaction ce mercredi 12 septembre 2018, le député Saikou Yaya Barry de l’UFR, prévient une instabilité constitutionnelle.

 « Je souhaiterais que les commissaires de la cour constitutionnelle règlent leur diffèrent à l’interne. Fragiliser cette cour constitutionnelle à la veille des élections les plus importantes du pays, c’est dommageable non seulement pour les guinéens, mais aussi pour la sous-région. Ça présage une instabilité constitutionnelle dans notre pays », a lancé le député de l’UFR.

D’ailleurs, le député de la troisième force politique du pays exprime une demande à l’endroit des commissaires de la cour constitutionnelle : « Je demande aux conseillers de bien réfléchir, entre les intérêts personnels et l’avenir de tout un peuple, il faut bien réfléchir.  La hauteur d’esprit voudrait bien qu’ils puissent mettre de côté les intérêts individuels, pour regarder ce qui est essentiel pour l’ensemble des guinéens. Donc au regard de ce qui est annoncé, nous avons comme l’impression que ça ne parle que de l’argent » dit-il.

Et d’interpeller la cour des comptes en ces termes : « La cour des comptes est mieux placée pour donner une solution, parce que toutes les institutions déposent le bilan financier à cette cour des comptes. Elle est mieux indiquée pour constater une défaillance de gestion de cette institution ». 

Parlant de son éventuelle réaction sur cette motion à l’assemblée nationale, Saikou Yaya précise qu’il ne fera pas partie de ceux qui cautionneraient cet état de fait.

Il exclut également l’idée d’une enquête parlementaire. « Le plus souvent, les enquêtes parlementaires sont tournées vers le gouvernement au lieu de la cour constitutionnelle. C’est à la cour des comptes de réagir » a insisté le député.

Saidou Barry  

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

To Top