Actualités

Un nouvel accord de prêt avec des banques chinoises : le gouvernement dans un exercice d’explication

Les trois ministres en charges de l’Economie et des Finances, de l’Energie et de l’Hydraulique et des Travaux publics,  étaient conference de presse mercredi pour expliquer  la signature d’un accord de prêt avec des institutions bancaires chinoises pour l’aménagement du barrage hydroélectrique Souapiti, le projet de  route nationale N01 Coyah-Mamou-Dabola et la voirie urbaine de Conakry.

 «Il était donc temps qu’on concrétise nos accords de coopération, le projet du barrage Souapiti est l’engagement financier de la Guinée depuis l’indépendance parce que le projet porte sur plus d’un milliard de dollars. La route nationale numéro 01 est à ce jour l’unique route qui mène Conakry à l’intérieur du pays. La voirie urbaine de Conakry permettra de décongestionner la circulation à l’intérieur de la capitale», explique Mamadi Camara, ministre de l’Economie et des Finances

Le ministère des travaux publics aura le financement pour environ 370 kilomètres de route nationale (Coyah-Mamou-Dabola) et 66 kilomètres de voirie urbaine.

«C’est tout une vision qui est là, non seulement c’est l’indépendance énergétique qui va être obtenue mais aussi le désenclavement et la possibilité de faire en sorte que notre route nationale numéro 01 puisse bénéficier économiquement aux usagers et à la population guinéenne. La route sera élargie de 10mètres et ensuite nous allons éliminer beaucoup de virages. On espère que les deux projets prendront maximum 36 mois mais on fera en sorte que les travaux se fassent de jours comme de nuits, les travaux sont déjà lancés», promet Moustapha Naïté.

Selon le ministre de l’Energie et de l’Hydraulique, le remboursement de ces prêts pour la réalisation du barrage Souapiti ne sera pas fait par l’État guinéen, mais plutôt par la société de gestion de l’énergie de Souapiti qui a été créée par un décret.

«Les prêts pour le barrage Souapiti portent sur 20 ans, avec un délai de grâce de 7 ans, dont le taux d’intérêt est de 2% l’an», a précisé le ministre Cheikh Taliby Sylla.

Alhassane Fofana

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top