A LA UNE

Mandiana/Cellou : « Nous exigeons que les auteurs du crime perpétré soient traduits devant les tribunaux »

L’assemblée Générale de l’UFDG, qui s’est tenue ce samedi 15 septembre 2018, à la minière, a été notamment marquée une vague d’indignations par rapport à la répression ayant conduit à un cas de mort à Mandiana.  Et ce, lors d’une manifestation de colère qui, selon Cellou Dalein, a été réprimée par les forces de l’ordre.

Dans son discours traditionnel, le principal opposant au régime d’Alpha Condé condamne cet ‘’assassinat’’ et s’en prend aux forces de l’ordre.

« Nous condamnons énergiquement cet assassinat contre un citoyen par les forces de l’ordre. Des forces de l’ordre dont la mission c’est d’assurer la sécurité des citoyens. Elles sont recrutées, formées et payées pour sécuriser les citoyens. Mais malheureusement, ces forces de l’ordre sont devenues des sources d’insécurité pour les citoyens », s’est offusqué Cellou Dalein.

Continuant son discours, l’opposant enfonce : « notre compatriote qui a été tué à Mandiana rejoint nos compatriotes de Zogota, qui ont été assassinés à 1 heure du matin par les mêmes forces de l’ordre. Il rejoint les victimes d’Alpha Condé dont la plupart sont enterrées au cimetière de Bambeto.  C’est un jeune arraché à l’affection de ses parents, du parti et du peuple de Guinée. Et il n’a pas eu droit à la justice », s’est-il indigné.

Et le leader d’exiger que justice faite : « », a conclu l’opposant. Nous exigeons que les auteurs du crime perpétré à Mandiana soient traduits devant les tribunaux. C’est un citoyen guinéen qui a droit à la vie, donc nous condamnons énergiquement cette attitude des forces de l’ordre.  C’est la panique, parce qu’ils étaient en train de réclamer ce qui leur a été promis. Pour nous, ce qui est promis est due.  Et c’est tout à fait légitime, ils n’avaient pas besoin de faire usage des armes à feu 

Pour rappel, plusieurs jeunes en colère, ont manifesté vendredi à Mandiana, pour, disent-il, exiger le respect des promesses du chef de l’Etat.

 

Saidou Barry

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top