A LA UNE

Un mort et 17 blessés dans un accident à Mamou : «le chauffeur sentait de l’alcool » (Police)

L’accident s’est produit dans la nuit de vendredi à samedi 15 septembre 2018, au célèbre virage «MAMATA», situé à l’entrée de Mamou-centre, au quartier Madina Scierie.
C’est un minibus immatriculé RC 2446 R, avec à son bord 18 passagers, en provenance de la préfecture de Kankan pour la capitale Conakry,  qui est entré en collision avec un camion à container, qui venait dans le sens inverse. Le bilan fait état d’un (1) mort (une femme) quinze (15) blessés graves et deux (2) jugés moins graves.

«Je dormais quand j’ai entendu un bruit. Immédiatement, j’ai couru pour venir sur les lieux de l’accident. Sur place, j’ai trouvé que le minibus était renversé, les passagers étaient coincés. On était obligé de découper le toit du minibus à l’aide d’une hache pour pouvoir récupérer les blessés. Sur place, il y avait un mort. Les blessés ont été emmenés à l’hôpital vers 3 heures 50 minutes », témoigne Moussa Kanté, citoyen du quartier Madina Siciérie.
Sur les causes de cet accident, le chargé de constat au commissariat central de police de Mamou explique : « Certains passagers nous on dit qu’ils suppliaient le chauffeur pour que ce dernier diminue un peu la vitesse. Selon toujours les passagers, le chauffeur prenait de l’alcool en conduisant. Donc arrivé ici avec l’excès de vitesse, il a perdu l’équilibre et il est allé dans le sens inverse trouver le camion. Je précise que le chauffeur sentait de l’alcool quand je l’ai trouvé à l’hôpital», confie Moïse Haba.

Le corps de la victime dont nous ignorons encore l’identité, est actuellement à la morgue de l’hôpital de Mamou. Les blessés légers ont pu continuer leur voyage ce matin, tandis que ceux dont les cas sont jugés graves, y compris le chauffeur du minibus qui a eu les deux pieds fracturés, sont alités aux urgences de l’hôpital régional, où ils reçoivent des soins.

A noter que tout récemment, un gros bus en provenance de la Haute Guinée pour Conakry, s’était renversé dans le même virage. L’accident avait coûté la vie à une femme.
Alpha Mamoudou Barry, correspondant régional de Mosaiqueguinee.com

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top