A LA UNE

Une victime de la répression de Mandiana à l’Hôpital Sino-guinéen : Alpha Condé s’y rend sans voir Oumar Bayo

Le Chef de l’Etat était ce dimanche à l’hôpital Sino-guinéen. Des ressortissants au chevet de leur parent blessé dans les manifestations de vendredi à Mandiana, croyaient que le champion du RPG  y était venu voir cette victime.

Mais hélas, Alpha Condé ne s’est pas du tout rendu dans la salle  B318 où est encore couché Oumar Bayo. Un mépris, pour certains qui jurent par les 99 noms de Dieu que le président sait pourtant qu’une des victimes de la répression de Mandiana est alitée dans cet hôpital.

Sur place, nous avons pu constater la présence de la députée uninominale de Mandiana, Eva Cross. Nous apprenons également que d’autres personnalités comme le ministre des Hydrocarbures y sont allées pour rendre visite à ce citoyen que Dieu a sauvé de la répression qualifiée de sauvage par le président de l’Institution Nationale Indépendante des Droits Humains (Inidh).

Alpha Condé savait-il vraiment que ce père de famille était dans cet hôpital ? Au-délà des quelques ressortissants anonymes qui jurent qu’il est au courant, affirmer qu’Alpha n’avait pas cette information, serait admettre qu’il est mal informé. Et son service protocole, ignorait-il aussi que cette victime s’y trouve ?

Thierno Amadou M’Bonet Camara (Rescapé N°4)

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top