A LA UNE

Des mareyeuses en colère investissent le ministère des Pêches : «ce ministre ne veut pas prendre nos problèmes au sérieux»

Des mareyeuses ont pris d’assaut ce lundi 24 septembre 2018 le ministère des Pêches, de l’Aquaculture et de l’Economie Maritime. Elles dénonçaient ainsi la non tenue de la journée mondiale de la pêche artisanale en République de Guinée et exigeaient des explications du ministre Frédéric Loua sur ce qu’elles appellent la vente du débarcadère de Petit Bateau à des Libanais     

 «Nous sommes là pour demander des explications de monsieur le ministre, la journée mondiale de la pêche artisanale n’a pas eu lieu en Guinée. On n’a pas eu le programme du ministre, et un cadre est allé à la radio pour dire que cette journée mondiale de la pêche artisanale n’aura pas lieu en Guinée. Nous les femmes venues des ports, nous demandons au ministre pourquoi l’organisation de cette journée mondiale est avortée ici », a déclaré Adama Bangoura, présidente des femmes mareyeuses de Petit Bateau.

 «Au port de petit Bateau, on n’a plus de la place, il n’y a pas de débarcadère à Petit Bateau. Ils ont vendu les terres aux Libanais, on n’a plus où rester sur cet espace. Partout où nous passons pour travailler, les Libanais nous disent que c’est leur propriété. On travaille difficilement, nous nous battons tous les jours pour travailler», a fait savoir  la présidente des femmes mareyeuses de Petit Bateau.

Et d’ajouter  d’autres préoccupations des femmes mareyeuses. « Il y aussi d’autres réalités qui nous fatiguent. Nous les femmes de la pêche artisanale. Ce ministre ne veut pas prendre nos problèmes au sérieux», a-t-elle accusé.

Faut-il rappeler que depuis le matin, le ministre Fréderic Loua était attendu dans a salle de conférence du département pour rencontrer les femmes en colère.  « Il nous dit qu’il va nous rappeler. Et pourtant, nous ne connaissons pas un autre ministère si ce n’est pas ici.  Pourquoi il refuse de nous nous rencontrer ? » S’interroge la leader des femmes en colère. 

Saidou Barry

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

To Top