Actualités

Cour Constitutionnelle : le PEDN demande une  recomposition

A travers une déclaration rendue publique à son siège ce samedi, 06 octobre 2018, le Parti de l’Espoir pour le Développement National (PEDN) a condamné ce qui, pour le parti de Lansana Kouyaté,  ressemble à un « putsch politico-juridique » de huit conseillers de la Cour Constitutionnelle en complicité, selon le parti,  avec le  président de la République.

Le parti a donc, par la voix de son Secrétaire Général chargé des affaires extérieures, demandé le remplacement de l’ensemble des membres de la Cour Constitutionnelle.

«Pour la paix et la stabilité dans le contrôle de constitutionnalité et la gestion des contentieux électoraux, le PEDN exhorte à la mobilisation des moyens adéquats pour la recomposition de la Cour Constitutionnelle afin de lui redonner la confiance du peuple et la plénitude de ses attributions constitutionnelles», a dit Mohamed Cissé.

Le parti compte, pour cela, participer à toutes les actions de protestation. «Nous avons mené déjà les  premières démarches. Nous avons été au sit-in appelé par la société civile. Aujourd’hui, le bureau exécutif va se réunir pour discuter du plan d’actions à faire par rapport à cela», confie le chargé des affaires extérieures.

A la Cour constitutionnelle, les choses semblent aller beaucoup plus vite. La passation de service entre le président sortant et le rentrant devrait avoir lieu le 08 octobre 2018.

 Abdourahmane Diallo 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

To Top